Les trois solutions pour réduire l’impact environnemental des emballages

15
Mar 17
REXOR BLOG

Une des grandes tendances chez les marques de luxe consiste à offrir leurs produits avec des emballages mieux éco-conçus. Les grandes maisons de luxe insistent sur ce point dans leur rapport annuel, ainsi la prise en compte environnementale est au cœur de leur réflexion stratégique.
Elles attendent donc de leurs fournisseurs qu’ils soient force de proposition, pour pouvoir minimiser l’impact environnemental de leurs emballages. Une des spécificités de l’emballage de luxe réside dans le fait que, si les notions de recyclage, compostabilité sont importantes (plus d’information sur ce sujet dans le post de la semaine prochaine) la solution ne doit pas remettre en cause l’aspect luxueux de l’emballage.

Le luxe étant défini par ce qui est raffiné et somptueux, un emballage qui émettrait un message contraire, risquerait de rendre confuse l’impression globale que la marque essaie de faire passer. C’est pourquoi dans les exemples ci-dessous, nous observerons selon les angles « niveau de bénéfice environnemental » et « aspect luxueux ».

Pour pouvoir comparer les solutions, nous prendrons la structure la plus utilisée dans le secteur de l’emballage de luxe. Il s’agit d’un carton métallisé pelliculé (ou collé) avec un polyester métallisé imprimable.

REXOR BLOG

REDUIRE L’EPAISSEUR DU FILM POLYESTER

Plutôt que d’utiliser un film polyester 12 microns, il est possible d’utiliser un film polyester de 10, 8 voire même 6 microns ! L’avantage de cette solution est de pouvoir mesurer tout de suite le gain sur l’impact environnemental. Dans le cas du 6 microns, il est utilisé moitié moins de polyester : et donc moins d’énergie nécessaire pour le fabriquer, les emballages sont plus légers et le processus de fabrication n’est pas changé : nous restons sur une structure carton/PET métallisé.

REXOR BLOG

Quelques points restent à améliorer avec cette solution. Plus le film est fin, plus il est difficile à travailler : il se casse plus facilement et il est plus sensible au plis. Enfin, les films de plus faible épaisseur présents sur le marché ne répondent pas pour l’instant aux critères de brillance exigé par le luxe. Il est également à noter que les films plus fins ont un coût plus élevé ramené au m².

UTILISER UN FILM PLASTIQUE BIO-SOURCÉ PLUTÔT QUE POLYESTER

Dans ce cas de figure, le film plastique pelliculé sur le carton sera issu d’une source renouvelable, comme le maïs. Cela permet de s’affranchir de matière première issue de ressources fossiles. De plus, le complexe devient compostable car le PLA se dégrade naturellement dans le temps.

REXOR BLOG

Cette solution présente aussi quelques limites : tout d’abord le PLA présente un bilan écologique (tel qu’évalué par l’ADEME prenant en compte des critères tels que l’acidification, l’eutrophisation… au total 8 critères) moins bon que le polyester. La consommation d’eau nécessaire à sa fabrication est en effet, telle que cela le classe comme la solution la moins écologique pour cette application. Un autre frein vient de la fragilité de ce type de film : ses caractéristiques mécaniques sont en effet bien moindres que le polyester.

UTILISER UN CARTON METALLISÉ PAR TRANSFERT

Il s’agit d’un carton qui est métallisé et imprimable sans aucun film plastique. C’est à ce jour la meilleure solution pour répondre à la double exigence de brillance et d’écoconception. Le niveau de brillance répond aux attentes des standards du luxe et l’absence de film polyester offre aux marques la possibilité d’avoir un emballage écologique et plus léger.

REXOR BLOG

Le point de vigilance sur ce produit vient de sa fragilité à la rayure, effectivement il n’y a plus de film polyester pour protéger la métallisation. L’imprimeur devra donc être précautionneux lors de l’utilisation de ce carton métallisé.

Comme nous avons pu le voir, il existe trois grandes familles pour rendre les emballages de luxe plus éco-responsables. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients. Rexor estime que la solution de carton métallisé par transfert, est celle qui a le plus d’avenir dans le secteur particulièrement exigeant du luxe.

Renaud Vuillet, Responsable Marketing

écrit Posted in Tendances

Add a Comment

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusAccepter